Trip Report à Mirabilandia

Durant ce mois de juillet 2013, j’ai eu la chance de partir en vacances avec mes parents. Notre destination : l’Italie. Vous imaginez bien que j’avais proposé de faire un parc d’attractions. J’avais également placé quelques petits mots pour en faire un deuxième. A mon grand étonnement, c’est sans trop insister que nous nous sommes donc rendus à Mirabilandia mais également à Gardaland

 

Petit résumé du programme de notre aventure italienne :

  • 2 jours au pays des rêves (Mirabilandia)
  • 3-4 jours à Rome
  • Une grosse semaine au lac de Garde (avec Gardaland)

 

Nous démarrons donc de chez nous vers 6h 30. J’ai toute la place que je veux à l’arrière de la voiture. Comme j’ai du me lever tôt, j’essaye de dormir un peu, mais ce n’était pas gagné vu l’état des routes belges ! Bon soit, on arrive à la frontière française. On traverse le pays pour arriver en Suisse. Nous devons passer par le St Gotthard… Alors ? Tunnel ou Col ? Vu les files de voitures, on a choisi le col ! Au sommet, il y avait encore de la neige. Franchement la vue était dégagée et si vous avez le temps n’hésitez pas… Ça roule bien pour une route de montagne ! Alors maintenant direction l’Italie et ses automobilistes parfaits ! On passe la frontière, on contourne Milan en passant juste à coté de Gardaland Waterpark. Maintenant, on se dirige vers Forli, notre lieu de séjour pour 3 nuits.

 

Notre hôtel : Hôtel Executive 

 

La bonne adresse : Une pizzeria

 

Nous sommes arrivés vers 20h et nous sommes allés manger à la pizzeria que j’ai mise comme bonne adresse. Nous nous couchons vers 22h 30 car demain l’aventure commence enfin. Je ne vous cache pas que j’étais surexcité mais j’ai quand même su dormir.

 

 

Nous allons prendre notre petit déjeuner puis nous partons pour le parc qui est quand même à 40 bonnes minutes de route. Nous arrivons sur le parking vers 10h 05. Je râle un peu parce que j’espérais arriver pour l’ouverture. Le parking n’est pour le moment pas fort rempli. Nous avions acheté nos tickets la veille à l’hôtel donc pas besoin de faire la file et en plus on a eu une réduction. Nous passons donc l’entrée et franchement quand on tourne la tête vers la droite : ça en jette !

 

Le cobra roll de Katun

 

Mais que se passe-t-il ? Plein de monde est agglutiné dans la zone d’entrée !

 

Nous nous avançons, passons l’arche où il est marqué « Mirabilandia » et nous pénétrons dans la main street du parc qui a une théma pirate plutôt bien réussie.

 

Comme je le disais un peu plus tôt, plein de monde se trouve dans cette zone alors qu’il est bien 10h15… J’y reviendrai un peu plus tard !

 

Je vois le présentoir avec les plans du parc, je me jette dessus et je vois qu’il reste royalement 3 plans. Bon ben je n’en prends qu’un pour aujourd’hui. Nous prenons le temps d’observer les détails de théma et franchement cette journée commence très bien sous un beau soleil qui nous accompagnera pendant presque toutes nos vacances. Nous hésitons à mettre de la crème solaire mais finalement nous décidons de la mettre un peu plus loin !

 

On arrive enfin à l’endroit où l’on va devoir faire un choix : à gauche, vers I-Speed ou à droite, vers Katun… Eh ben non, parce que à Mira, tout le monde doit rester sur la place d’entrée ou dans la Main Street jusque 10 H 30 !!! Et en plus il y a un spectacle mais nul de chez nul avec des « danseurs » qui jouent avec un ballon de basket… Même un gamin de 10 ans est capable de faire ce qu’ils font ! Donc le seul choix possible est de rester là sur la place en regardant ce spectacle ou en s’occupant comme on peut. Nous avons donc mis de la crème solaire !

 

Allez, il est 10H35 les portes qui retenaient les visiteurs s’ouvrent enfin. Nous décidons d’aller faire Max Adventure Master Thai mais en chemin on tombe sur Pakal, la Wild Mouse du parc. On y va ? On y va pas ? Finalement on entre dans la file mais on en ressort aussi vite. Comme l’attraction est proche de l’entrée elle est prisée le matin. On se rabat sur l’idée de départ et allons vers Master Thai. En approchant, je ne vois aucun train, c’est inquiétant ! En plus il n’y a personne dans cette zone du parc. On s’approche quand même et… FERME ! (ça ouvre à 11h)

 

Nous n’attendons pas et allons voir pour Katun, pour ma mère ça sera euh ??? Sieste sur un banc ! Eh ben non, mon père me dit qu’il y a au moins 1h d’attente et qu’on reviendra plus tard. Oui, cette journée à effectivement très mal commencé !

 

Finalement, mon premier coaster italien sera Explorer, mouais on aurait pu rêver mieux !

 

Explorer

 

Alors, il vaut quoi cet e-powered ? Alors, c’est vieux, c’est pas très beau, c’est pas très confortable et c’est plus que bruyant ! Mention spécial aux rails de la gare qui sont inclinés vers la gauche (pas un peu).

 

Désolé c’est les seules photos que j’ai d’Explorer.

Bon, c’est fait mais c’est à oublier absolument.

+1 quoi !

 

Pakal

 


C’est la plus brusque des Wild Mouse que j’ai fait jusque maintenant. Le parcours est classique mais tout de même amusant. C’est fun mais sans plus quoi.


Après Pakal, il est plus de 11h, nous allons donc à Master Thai.

 

Master Thai


5 minutes d’attente


La nouveauté 2011 du parc. Comme dit sur certains forums, ça sent la pub à plein nez. C’est terriblement moche mais avec un minuscule effort d’intégration.


C’est fun, c’est familial mais c’est quand même très brusque. Comme les deux attractions précédentes, +1 et c’est (presque) tout.

 

On repasse devant Katun mais la file est toujours identique. Je propose donc à mon père d’aller faire Columbia ou Discovery.

Nous choisissons Columbia (la space shot).

 

Columbia


10 minutes d’attente


Je n’avais jamais fait de Space Shot S&S et j’ai été déçu, ce n’est pas aussi puissant que ça en a l’air… Pour moi, Mystery Castle est plus forte ! Ce n’est pas mauvais du tout, c’est même bien mais il y a mieux. Par contre, j’avoue que de l’extérieur c’est assez impressionnant.

 

Nous quittons ensuite cette zone sur l’univers de l’espace avec l’espoir de faire I-Speed. En chemin on tombe sur Delirium. Qu’est ce ?

 

Delirium

 

C’est un manège où vous vous asseyez par 2 et vous avez une petite manette, quand vous tirez, vous montez… (La classe…) Vous avez compris, c’est pour les enfants donc on passe.

 

On repasse par la place d’entrée et on va donc vers I-Speed mais en faisant un petit détour. 


En effet, sans le faire exprès on tombe sur Blu River. Presque personne donc on y va.

 

Blu River

 

Tout le monde connait ce style d’attraction où on est dans des bouées, il y a 4 toboggans et c’est une course… C’est sympa mais quand même très simple et ça ne procure presque pas de sensations.

 

Juste à coté de Blu River, on voit ça.

 

Ça donne sacrément envie…

Mais juste avant direction Divertical

 

Divertical

 

C’est haut quand même pour un Water Coaster. Il est beau mais pas super bien intégré, on dirait qu’ils ont choisi la facilité pour le thème.

 

On arrive devant la file d’attente et là, personne. Un petit panneau rédigé UNIQUEMENT en italien est placé devant la file et on comprend que l’attraction est fermée pour des raisons techniques et pour une durée indéterminée. (Évidemment, c’est du Intamin…)

 

Bon ben on passe et on arrive près d’I-Speed. Il est beau hein ce joujou rouge. Ah oui, il est beau mais il est fermé aussi. Un opérateur explique à ma mère que ça pourrait prendre quelques heures.

 

Intamin commence à me taper sur les nerfs !

 

C’est pas grave, on va se consoler avec Leprotto Express

 

Leprotto Express

 

Le kiddie du parc, ben il est tout mignon et c’est très bien pour les petits ! En plus, on a plus de sensations que dans Explorer. Il est assez court donc on a droit à deux tours. Bon moi c’est pas ce qui m’intéresse mais bon c’est mieux que rien. (Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour un +1 ?)

 

Il est plus ou moins 13h30, le soleil tape et on a envie de se rafraichir, on décide donc de faire Rio Bravo.

 

Rio Bravo

 

Le raft ride du parc, plus ou moins 20 minutes d’attente. On embarque dans des bouées de 9. Le parcours ne m’a pas marqué plus que ça mais les décors sont bien faits, et on en ressort pas mal mouillé quand même ! Bref, une très très belle attraction !

 

En sortant de Rio Bravo, je commence à en avoir marre de voir du gros, du lourd à quelques mètres de moi donc, c’est décidé… On va faire Katun !

 

Katun

 

Je m’engage dans la file avec mon père parce que ma mère n’est pas (ou plus) fans des sensations fortes (elle a déjà peur dans les Winja’s à Phantasialand…). La file arrive toujours au-dessus des escaliers, comme tout le début de journée enfait. Mon père s’attend à faire au moins une heure de file en s’avançant mais non, pas du tout ! 20 minutes d’attente pour un joujou de cette envergure, c’est plus que bien ! En plus, le coaster ne tourne qu’à un train. Nous ne sommes pas allés au premier rang mais directement au dernier.

 

On passe le tourniquet, on se dirige vers le dernier rang et on s’installe, je suis tout à droite. Les opérateurs vérifient, et le train part. Premier virage sur la gauche et on sent déjà toute la puissance de la bête… Lift qui est assez lent On arrive au point culminant du ride. Décrochage du lift bruyant, pré-drop et on est entrainé dans la first drop d’une manière exceptionnelle, on monte un tout petit peu vers la droite avant de plonger à toute allure sur la gauche on fonce vers le sol, cette sensation est juste terrible ! Après cette première descente, on rentre dans le loop. Il est pas mal mais un peu trop classique à mon goût. S’en suit un zero-g roll. Alors lui il est à la fois exceptionnel et décevant. Exceptionnel parce qu’il est prit à une vitesse folle et il est vraiment très désorientant. Décevant parce que on ne ressent pas 0g mais on est toujours collé au siège avec la vitesse. Un très bon élément tout de même. On fonce ensuite vers le cobra roll. Cet élément est sans doute le plus réussi du ride, il n’est donc pas très bon… IL EST PARFAIT. Juste ce qu’il faut de g (quand même beaucoup…) pris à une vitesse parfaite, il procure des sensations bien différentes de celles d’un cobra roll d’un boomerang vekoma. Après ce moment de pur bonheur, virage relevé pour atteindre les freins de mi-parcours. Mais dans ce virage, la chose la plus horrible : une baffe. Je vous rassure, c’est la seule ! Ce n’est pas trop grave, on lui pardonne très facilement. Les freins de mi-parcours freinent un peu trop pour moi. Petit airtime, dans la descente qui les suit. Premier corckscrew où on est vraiment désorienté s’en suit le deuxième qui est très bon également et en fin l’helix final. Elle est très bien, mais quand même beaucoup trop courte. On arrive sur les freins de fin et là, mes premières impressions. Premièrement, le parcours est vraiment super, des g’s  tout le long mais ce n’est pas non plus dans la démesure. Deuxièmement, le train garde une vitesse hallucinante tout le long du ride. Par contre, Katun vieillit pas très bien… Il vibre un truc de dingue. C’est limite insupportable. Mais c’est vraiment son seul défaut, et j’ai envie de dire que c’est normal pour un coaster qui vieillit.

 

J’ai assez parlé, place aux photos.


Pour se remettre de nos émotions, on mange nos sandwichs dans la zone et franchement, elle est magnifique. Pas de doute possible, c’est la plus belle du parc.

 

Pour digérer un peu, on va faire l’immense grande roue. Elle est quand même sacrément haute.

 

De là au-dessus, on voit bien les attractions du parc et les alentours.

 

Au départ, nous avions prévu d’aller à MiraBeach après-midi mais vu la minuscule et unique structure que comporte le parc aquatique, on ne l’a finalement pas fait.

 

En sortant de la grande roue, on est tombé sur quelques attractions pour les gamins, on les a faites mais comme elles sont sans grand intérêt, je ne m’étends pas dessus. On retourne vers la zone principale pour enfant, pour repartir vers I-Speed et aller à Reset. Je fais une petite pause pour le prendre en photo.

 

Et là, la surprise :

On va donc voir et effectivement, la file d’attente est ouverte.

 

I-Speed

 

30 minutes de file et le coaster tourne à deux trains. Comme je n’avais pas envie d’attendre plus longtemps et qu’on voulait absolument le faire (c’est du Intamin donc on se méfie) on ne choisit pas non plus le premier rang. Déjà un petit regret : Pourquoi un parc à bœuf ? En plus on ne voit pas le ride dans la file…

 

On passe le tourniquet et on s’installe au dernier rang (toujours sans ma mère). Je baisse le harnais et première impression, c’est un peu dur mais ça devrait aller. Par contre, les poignées pour se tenir, elles sont très mal mises. J’ai donc décidé de me tenir au harnais car c’est presque impossible de lever les bras pendant le ride. L’opérateur vérifie et le train est prêt au lancement. Une bande son en italien passe et puis, lumière rouge, lumière rouge, lumière rouge, lumière rouge et on est propulsé. Le launch est très bien, puissant mais c’est pas insupportable. On continue avec le top hat qui est plus impressionnant de l’extérieur mais au moins, on voit le parc d’une autre façon. Descente verticale avec à son pied l’endroit le plu rapide du ride et mon moment préféré. Un changement de direction qui est parfait. Le camelback suivant procure un bel airtime. On fait demi-tour pour arriver dans les 2 inversions et l'Italian loop. On passe les freins de mi-parcours et on passe sur le dernier camelback qui est pris à trop faible vitesse et on a droit à un dernier virage pour rentrer en gare. En parlant de la gare, elle est belle et moderne…

 

Mon bilan sur I-Speed ? Il est tout simplement parfait, je suis fan… I love Intamin. Une première partie vraiment parfaite, une deuxième partie moins rapide mais très courte donc on l’oublie très vite. Par contre, mon père n’a pas aimé. Je lui demande pourquoi et il dit qu’il a eu quelques baffe et il est très clair, il préfère Katun. Après il me dit qu’il s’est tenu aux poignées et je lui dis que moi je me suis tenu au harnais. Le problème vient-il de là ? En tout cas, I-Speed rentre directement numéro 1 dans mon top, suivi par Katun et Black Mamba.

 

Allez, on va quand même à Reset. Pour se faire, on longe Divertical qui est toujours fermé.


Reset

 

On arrive dans la zone, c’est joli mais on voit que les façades sont fausses.

Le dark ride en lui-même est plutôt bien réussi, les décors sont beaux et le thème est spécial. Une attraction unique à faire au moins une fois.

 

Direction la deuxième tour du parc, une tour de chute cette fois-ci.

 

Discovery

 

On monte rapidement, on redescend en chute libre et on refait quelques bonds. La chute n’est pas la plus sensationnelle que j’ai faite. C’est une belle attraction familiale.

 

On a fini la journée tranquillement en refaisant les attractions qu’on avait aimées.

 

Nous avons mangés au restaurant entre Pakal et Katun. C’était bon et pas cher. Après, j’ai fait Katun de nuit au 4e rang, très bon à chaud et un peu moins vibrant devant. Je retrouve mes parents et je propose à mon père de faire Katun au premier rang. Il est tout simplement excellent.

 

Nous avons fini la soirée près d’I-Speed avec un magnifique premier rang de nuit. Il est encore mieux qu’à l’arrière. On quitte finalement le parc ver 22h30 et on va demander au centre d’informations s’ils pensent ouvrir Divertical demain. La réponse est claire, normalement oui.


Retrouvailles avec Mira donc pour un deuxième jour de folie. J’ai parlé à mes parents des FlashPass et nous en prenons, 3 Gold. C’est 25 euros mais vous ne faites pas la file aux attractions (sauf Blu River). J’ai oublié de préciser que le deuxième jour est gratuit, grâce au bracelet que nous avons récupéré la veille. Je précise que les FlashPass ne donnent pas accès au premier rang.

 

En vert le bracelet FlashPass et en blanc le bracelet 2e jour.

 

Je ne vais pas détailler toutes les attractions que nous avons faites le deuxième jour mais je vais juste raconter mon expérience dans celles que nous n’avions pas testées (pas forcément dans l’ordre).

 

Raratonga

 

Un splashbattle, tout ce qu’il y a de plus classique. Il est bien décoré et on en ressort trempé.

 

Niagara : the wave

 

Le nom en dit déjà beaucoup, c’est une attraction aquatique ou on est installé dans de grandes embarcations. On monte, on tourne et on descend. C’est tout mais on en ressort mouillé de la tête au pied. Il porte bien son nom celui-là.

 

Autosplash

 

Un flume ride, pas particulièrement humide. Il offre un beau point de vue sur I-Speed et son thème est original, c’est pas tous les jours qu’on voit ce genre d’attraction thématisé sur les voitures. Une belle attraction pour toute la famille et agréable par forte chaleur.

 

Voilà, nous avons également refait la plupart des autres attractions. A noter que ma mère a pris son courage à deux mains et à fait I-Speed, elle a crié mais adoré.

 

Malheureusement, Divertical est resté fermé toute la journée.

 

Un bilan chiffré des 2 jours :

  • I-Speed : 20X
  • Katun : 10X
  • Master Thai : 3X
  • Autosplash : 6X
  • Rio Bravo : 2X
  • Raratonga : 1X
  • Niagara : 1X
  • Pakal : 4X
  • Explorer : 2X
  • Columbia : 5X
  • Discovery : 4X
  • Leprotto : 2X
  • Reset : 2X
  • Blu River : 1X
  • Eurowheel : 3X
  • Delirium : 2X

 

Nous avons également assisté au stunt show. C’est une grande réussite et il ne faut pas hésiter à aller le voir. Je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise.

 

Les +

  • I-Speed et Katun
  • Une belle panoplie d’attractions
  • Les opérateurs
  • Les prix (entrée et dans le parc)
  • Ils appliquent le règlement
  • Les temps d’attente

Les –

  • Il manque une attraction ou toute la famille s’éclate vraiment ensemble.

A part ça, rien !

 

Mirabilandia est un très beau parc, je n’hésiterais pas longtemps si une opportunité se présentait.

 

Si vous voulez lire la suite de mon trip italien, je vous invite à aller lire la partie sur Gardaland.

 

Merci de m'avoir lu et à bientôt les amis ! 

 

#Corentin

Écrire commentaire

Commentaires : 0